mardi 6 mai 2014

Geilenfeld a menti devant le Juge haitien Al Duniel Dimanche. PARJURE!

Comme annoncé, le juge Al Duniel Dimanche a entendu le lundi 5 mai 2014, Michael Geilenfeld sur les accusations d'abus, de pédophilie et d'exploitation sur des enfants démunis d'Haïti.
 
A la surprise de toutes les personnes informées du dossier, le Directeur de l'Orphelinat Saint-Joseph de Delmas 91 a affirmé que son centre d'accueil est autorisé à fonctionner en Haïti. L'accusé de pédophilie a démenti l'existence d'une lettre de l'IBESR dénonçant le caractère illégal de Saint-Joseph Home for Boys et la décision de Madame Arielle Jeanty Villedrouin de déplacer les enfants en vue de les placer dans des endroits sûrs.
 
Michael Geilenfeld qui a reconnu devant des officiers de la justice américaine que ses orphelinats en Haïti fonctionnent sans autorisation, a menti sous serment devant un juge haïtien. Il continue de sous-estimer les autorités haïtiennes et est ainsi coupable de parjure !
 
Ce mercredi 7 mai 2014, les plaignants feront le dépôt d'une copie de la dite lettre datée du 31 janvier 2014, adressée aux responsables de Saint-Joseph Home for Boys, dans laquelle nous lisons : « …devant ce constat d'illégalité, ce non-respect des normes de fonctionnement et en attendant la confirmation de ces allégations, cette Direction décide de déplacer ces enfants et de les reloger dans un espace plus sécuritaire. »
 
RéseauCitadelle vous invite à lire le contenu de cette dite lettre et à vérifier son existence en pièce-jointe :
 
IBESR/DG/13-14/#
 
Port-au-Prince, le 31 janvier 2014
 
 
Aux Responsables
De l'orphelinat St Joseph's Home for Boys
En ses bureaux
 
Monsieur/Madame,
 
            La Direction Générale de l'Institut du Bien-Etre Social et de Recherches (IBESR), suite au rapport du Service des Œuvres Sociales en date du 25 novembre 2013 établissant que les enfants placés sous votre garde, en violation des décrets du 22 décembre 1971 et du 4 novembre 1983 et allégations persistantes d'abus, sont dans une situation de vulnérabilité et d'insécurité.
 
            En conséquence, devant ce constat d'illégalité, ce non-respect des normes de fonctionnement et en attendant la confirmation de ces allégations, cette Direction décide de déplacer ces enfants et de les reloger dans un espace plus sécuritaire.
 
            Comptant sur votre collaboration et sur votre compréhension, la Direction Générale de l'Institut du Bien-Etre Social et de Recherches (IBESR) vous prie de recevoir, Monsieur / Madame, ses salutations distinguées.
 
Arielle Jeanty VILLEDROUIN
Directeur Général



--------------------
1- [HAITI-PEDOPHILIE : CINQ (5) VICTIMES DE L'ORPHELINAT SAINT-JOSEPH DE DELMAS 91 SAISISSENT LE CABINET D'INSTRUCTION DE LA JUSTICE HAITIENNE. http://reseaucitadelle.blogspot.com/2014/02/haiti-pedophilie-justice-plainte.html ]

2- [ GRAND DOSSIER : Haïti, « Terre promise » des prêtres pédophiles américains : Le puzzle! (Texte de Cyrus Sibert) http://reseaucitadelle.blogspot.com/2014/04/grand-dossier-haiti-terre-promise-des.html ]

____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.

Enregistrer un commentaire