mardi 2 décembre 2014

Flash! Des diplomates américains, harcelés, menacés et forcés de quitter une réunion en Haiti.-

Invités à une réunion avec l'Ambassadrice des Etats-Unis en Haïti, les extrémistes du #MOPOD et de #Lavalas ont organisé une manifestation devant le local de la FUSION pour intimider la Représentante du Président Obama en Haïti, l'Ambassadrice Parmela White.

Selon une dépêche de  VANT BEF INFO « Des militants politiques ont envahi la salle de conférence et scandé des propos hostiles à l'encontre de la communauté internationale, en particulier des Américains. "Aba lokipasyon, peyi a pa pou vann, etc..."  ». Radio Vision2000 a rapporté que les diplomates américains ont quitté les lieux avec "beaucoup de difficultés".

C'est mal connaitre ces extrémistes de croire qu'ils allaient discuter sans menacer ni intimider leurs interlocuteurs.

Imaginez un moment que ces manifestants, poussés par les injures quotidiennes de Me Newton Saint-Juste,  de Me André Michel et du Sénateur Moise Jean-Charles contre l'Ambassadrice Parmela White, aient eu l'idée d'envahir les locaux de la FUSION et d'attaquer physiquement les diplomates américains participants à cette réunion.

Il est un fait que les extrémistes cherchent à intimider les diplomates américains en amenant la violence politique devant les locaux de l'Ambassade des Etats-Unis et ce mardi 2 décembre 2014, devant le local de la FUSION.

Cyrus Sibert, Cap-Haïtien, Haïti
2 décembre 2014
===============================
Haiti/Tension
6:05 p.m.

Plus de précision sur la situation de tension qui a régné au local de la Fusion des sociaux-démocrates ce soir.

Des militants politiques ont créé un vacarme à l'intérieur de la salle de conférence où se déroulait la rencontre entre l'ambassadeur américain et des leaders constituant "l'aile dure" de l'opposition au pouvoir en place, a appris la rédaction de Vant Bèf Info.

Selon des informations recueillies auprès de notre envoyé spécial à la rencontre, l'Agronome Jean André Victor a eu le temps d'intervenir. Et, la situation allait se dégénérer au moment où Paul Denis et Mirlande Manigat s'apprêtaient à prendre la parole.

Des militants politiques ont envahi la salle de conférence et scandé des propos hostiles à l'encontre de la communauté internationale, en particulier des Américains.

"Aba lokipasyon, peyi a pa pou vann, etc..." tels ont été les principaux slogans des militants politiques hostiles à cette rencontre.

Par ailleurs, des agents spécialisés de la PNH ont été dépêchés sur les lieux afin de rétablir l'ordre.

Vant Bèf Info
____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.
Enregistrer un commentaire