Follow by Email / Suivez nous par Email.-

vendredi 9 novembre 2018

#HaitiToo : Abus sexuel à la Paroisse de Ranquitte ! Update! #LeReCit

Le samedi 3 novembre 2018, « #LeReCit @ReseauCitadelle » avait alerté l’opinion publique sur un scandale sexuel dans la Paroisse de Ranquitte, au Nord d’Haiti; impliquant un prêtre et une fillette qui fréquente l’École presbytérale « Notre Dame de la Paix » de la paroisse :

« Scandale à la Paroisse de Ranquitte! #HaitiToo
Un prêtre catholique aurait mis enceinte une fillette, orpheline, élève de l’École presbytérale. La victime et sa famille subissent des pressions de religieux pour étouffer l’affaire. #Metoo #LeReCit »

En réaction, on rapporte que lors de la messe du dimanche 4 novembre 2018, le Curé de Ranquitte Charleuis Pierre a expliqué aux fidèles :
- il n’a rien à voir dans ce scandale;
- il s’agit plutot de son assistant le Vicaire connu sous le nom de Père Bruno ;
- l’Archevêché du Cap-Haitien a été saisi;
- le coupable est rappelé pour être sanctionné, conformément au Droit canon.

Mais rien n’est dit sur la situation de la fillette victime. Quelles sont les mesures d’assistance psychologique, économique et sociale?

Il parait que la victime et sa famille continuent de subir des pressions en vue d’ettouffer l’affaire. En ce sens, la police et la justice doivent enquêter sur les niveaux de complicité.

Car, si les relations sexuelles d’un prêtre avec des adultes, hommes ou femmes, ne nous regardent pas, quand il s’agit de mineur, c’est une infraction, un crime. Dans ce cas, la justice doit réagir contre l’auteur et ses complices. Ceux qui font obstruction à la justice en exerçant des pressions sur la victime ou sur sa famille doivent-être sanctionnés.

A @ReseauCitadelle, nous sommes préoccupés par l’omerta, ce silence imposé par la mafia, cette pression sociale qui empêche aux victimes d’abus sexuels de témoigner librement, de chercher refuge, aide et/ou assistance.

Cette situation dans la commune de Ranquitte doit servir de cas d’espèce pour faire avancer la cause des victimes d’abus sexuels en #Haiti.

C’est la raison pour laquelle, dans notre tweet, nous avions créé le hashtag #HaitiToo. Une façon de dire au monde entier que si l’on rapporte peu de cas de missionnaires pédophiles en #Haiti, ce n’est pas parce que nos prêtres n’abusent pas des enfants, mais plutôt à cause de ce contrôle social et politique qu’exerce l’Église catholique — les églises en général — depuis le temps de la colonisation et/ou de l’esclavage. Il faut mettre un terme à cette situation.

Aujourd’hui, le prêtre qui a mis enceinte la fillette de l’école presbytérale de Ranquitte a eu le temps de quitter la paroisse. Il est sans doute à Rome. La fille quant à elle, est abandonnée sans assistance. Et, comme d’habitude, l’Église se contentera de retirer son loup de la bergerie, juste le temps de calmer les esprits, d’effacer les preuves et de le transférer dans une nouvelle paroisse, en abandonnant les anciens victimes à leur sort.

La bonne nouvelle, sur ce point du sort des victimes, avec l’évolution du droit international privé, il est possible de contraindre, le Vatican et les congrégations responsables, de réparer, dans une certaine mesure, les torts causés.

Avec le temps, nous avons réalisé qu’il existe, au sein des églises, des corrompus qui se comportent comme des membres d’une société secrète remontant aux « Marchands du Temple» que Jésus avait chassé.

En nous inspirant du livre « Péché Originel » du Journaliste enquêteur, italien, Gianluigi NUZZI, nous avions formulé le tweet suivant:

« Tous les vrais chrétiens doivent dénoncer les manoeuvres indignes des « marchands du Temple », ces corrompus chassés par Jesus, qui l’ont vendu pour de l’argent et continuent d’influencer la vie de l’Église, l’évolution de la Cité de Vatican ou des missions évangéliques. #LeReCit »


Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haiti
#LeReCit @ReseauCitadelle
WhatsApp: +509-3686-9669
reseaucitadelle@yahoo.fr
8 novembre 2018

Lisez aussi : 
#Haiti - Missionnaires Pédophiles : Le silence des Églises, une insulte aux victimes.- #LeReCit
https://reseaucitadelle.blogspot.com/2018/07/haiti-missionnaires-pedophiles-le.html

Aucun commentaire: