vendredi 6 mars 2015

"Chasse aux Hougans dans le Sud", Résultat des accusations de sacrifice lors d'un accident au Carnaval.-

Voilà ce qui arrive quand l'opposition folle et des médias irresponsables d'Haiti s'amusent à accuser le gouvernement de sacrifice après un accident sur le parcours du Carnaval en février dernier....
_________________

Chardonières/Sud: Une chasse aux Hougans a déjà fait quatres morts

Depuis le week-end dernier, un groupe de personnes dans la commune de Chardonnières (Sud d'Haïti) ont lancé une chasse aux hougans [chef spirituel de la religion vaudou] dans la zone. Ils ont déjà tués 4 personnes à coups de machette, qui sont pour la plupart des hougans dans la communauté, a appris HPN.

Cet incident s'est produit après qu'un certain Lafrance Jean Jacques ait trouvé la mort au cours d'un accident de moto. Il sortait de la commune Les Anglais pour se rendre à Chardonnières. Selon ses proches et un autre groupe de personne, M. Lafrance a trouvé la mort à cause des maléfices des hougans dans la zone.

Dans cette commune de 20 000 habitants, avec seulement 4 policiers, l'acte s'est passé en présence des forces de l'ordre qui ne pouvaient pas réagir, a indiqué notre correspondant dans la zone. La population demande des renforts de la part de la police nationale d'Haiti.

Après les avoir arrachés à coup de machette, ils les ont brulés en présence de la population. Une peur règne dans la communauté actuellement. Plusieurs personnes ont fui la commune. Ce groupe de personnes qui commettent ces actes menacent toutes les personnes qui collaborent avec les hougans ou qui leurs louent des maisons.

« Ce sont des bandits frustrés qui sortent de Port-au-Prince qui commettent ces crimes. »,  a fait savoir une autorité dans la zone, requérant l'anonymat. hpn


____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.

Haïti-Élections : Les Nations Unies et le Core Group saluent la publication du décret électoral.-

jeudi 5 mars 2015

P-au-P, 5 mars 2015 [AlterPresse] --- La Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies, Sandra Honoré, et les membres du Core Group [1] saluent la publication du décret électoral, dans un communiqué ce 5 mars.

Le décret-loi électoral et le décret portant amendement du décret du 1er juin 2005 relatif à la carte d'identification nationale ont été adoptés en conseil des ministres le 2 mars et signés par l'Exécutif.

Les deux décrets sont validés en raison de l'absence de l'assemblée nationale réduite à 10 sénateurs depuis janvier faute du renouvellement des autres postes dans les délais constitutionnels, soit il y a environ 4 ans.

Pour les Nations Unies et le Core Group, le décret électoral « constitue une étape importante dans le lancement du processus électoral ».

Tout en réitérant son soutien, cette partie de la communauté internationale rappelle qu'il reste à adopter un calendrier électoral suivant un consensus.

Après celle du 26 février, une nouvelle rencontre est prévue entre le Conseil électoral provisoire (Cep) et les partis politiques autour de ce fameux calendrier au milieu de la semaine prochaine.

Un nouveau président de la République, vingt sénateurs, cent dix-huit députés et environ cent quarante maires, cinq cent soixante-dix Conseils d'administration des sections communales (Casec) et autant d'Assemblées de sections communales (Asec) doivent être élus cette année.

Il faudra 60 millions de bulletins et près de 120 mille procès-verbaux pour un budget total de 40 millions de dollars. [apr 5/03/2015 11 :55]
_______________________
[1] les Ambassadeurs du Brésil, du Canada, de l'Espagne, des Etats-Unis d'Amérique, de la France, de l'Union Européenne et le Représentant spécial de l'Organisation des Etats Américains

____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.

jeudi 5 mars 2015

Le gouvernement fait enfin la lumière sur l’utilisation des fonds PetroCaribe.-

Le Nouvelliste | Publié le : 03 mars 2015

Après avoir été vertement critiqué, par l'opposition politique notamment, pour l'opacité avec laquelle les fonds PetroCaribe sont gérés, le gouvernement de la République d'Haïti a enfin réagi en publiant un volumineux rapport présentant, avec luxe de détails et surtout avec un nombre incalculables de photos, les résultats de tous les investissements réalisés avec ces fonds pour la période allant de mai 2011 à novembre 2014.

« La transformation d'Haïti à travers les grands travaux de reconstruction avec les Fonds PetroCaribe », c'est le titre de ce rapport de 232 pages publié par le gouvernement et qui date de décembre 2014. Ce rapport gouvernemental résume les interventions publiques entreprises par l'administration Martelly/Lamothe, à travers ce mécanisme, durant ces 31 derniers mois afin de jeter les bases de la refondation et de la transformation d'Haïti.

« Nous sommes fiers du travail accompli dans une période aussi courte et avec des ressources limitées », peut-on lire dans ce rapport qui indique tout de même qu'environ 1.2 milliard de dollars ont été mobilisés, dont 79.43% du montant a été décaissé, pour la réalisation de différents projets dans les domaines d'infrastructures, de santé, d'éducation, de sport et d'énergie. « Les projets que nous avons implémentés au cours de cette période touchent pratiquement toutes les régions du pays et même des zones reculées comme l'île de la Gonâve », précise ledit rapport.

Selon ce qui est dit dans ce rapport, les fonds PetroCaribe ont été perçus par les autorités haïtiennes comme une opportunité pour répondre rapidement aux défis conjoncturels et structurels auxquels Haïti faisait face au lendemain du séisme du 12 janvier 2010. Ce programme qui a démarré en septembre 2007, sous l'administration Préval/Alexis, constitue une source de crédit dont les termes de paiement sont parmi les plus avantageux pour l'État haïtien.

Dans ce contexte, l'argent provenant de ces Fonds a servi à financer certains projets de la politique générale de l'administration Martelly/Lamothe. Ainsi, pour mieux rendre compte des dépenses effectuées pour la période de 2011 à 2014, ce rapport a été divisé en quatre sections: la première présente les fonds PetroCaribe, leur mécanisme et une vue synoptique des différentes résolutions pour la période 2011 - 2014. Ensuite sont présentées dans les trois autres parties les résultats d'interventions sectorielles dans les trois axes de développement : territorial et économique, social et institutionnel.

Au total, un ensemble de 7 résolutions, pour la réalisation totale de 234 projets, couvrant la période de 2011 à 2014, ont été prises en conseil des ministres.

« Dans les résolutions de Petro Caribe, pour la période du 12 mai 2011 au 10 septembre 2014, une somme totale de plus de 907 millions de dollars a été budgétisée en faveur de l'axe de développement territorial et économique », informe le rapport gouvernemental.

De plus, les infrastructures ont reçu des fonds pour un montant de près de 512,8 millions dollars et les investissements dans l'agriculture s'élèvent à près de 38,4 millions dollars. Le secteur touristique a été budgétisé dans les différentes résolutions pour une enveloppe de 10,9 millions de dollars et a reçu 4 % du montant.

En ce qui a trait à l'axe de développement social, les principaux secteurs d'activité qui se rapportent à cet axe dans le cadre de ce programme sont l'éducation, la santé, le sport et la culture, les programmes sociaux incluant le logement.

« Sur l'ensemble des résolutions, de mai 2011 à septembre 2014, un montant de près de 230 millions dollars était budgétisé dont près de 78 % du montant ont été effectivement transférés aux comptes des projets relatifs à l'axe de développement social », signale le rapport qui précise que les investissements transférés à cet axe ont atteint plus de 179 millions dollars.

Le secteur de la construction de logements sociaux, les projets de relogement des sans-abri du séisme et initiatives connexes ont été budgétisés pour plus de 44 millions dollars dont 80 % sont transférés à ces projets.

Le Fonds d'assistance économique social (FAES) a été l'un des organes bénéficiaires des fonds sociaux dégagés du PetroCaribe. Sur cette période, 59 millions ont été transférés au FAES pour la mise en œuvre, sous la direction du ministère des Affaires sociales et du travail (MAST), des projets suivants, entre autres: ti manman cheri, kore peyizan, panye solidarite, kantin mobil, kore etidyan, etc.

Et enfin, une allocation de près de 63 844 444 dollars a été prévue pour les projets relatifs à l'axe de développement institutionnel dont plus de 33,3 millions dollars ont été absorbés. La Police Nationale d'Haïti (PNH) est la principale institution ayant reçu des fonds d'appui institutionnel pour le renforcement de sa capacité. Ces fonds ont permis, entre autres, l'amélioration des services de la sécurité routière, le renforcement des interventions du service des pompiers.

Quid de l'Accord PetroCaribe ?

L'Accord PetroCaribe a été signé le 14 mai 2006 avec le gouvernement vénézuélien.

Dans le cadre de cet accord, l'État haïtien bénéficie de facilités de paiement du Venezuela pour l'achat de gazoline, de diesel, de kérosène, de mazout et d'asphalte.

Une partie du montant facturé pour l'achat des produits pétroliers est payée « cash » alors que la balance est payable sur 25 ans, incluant 2 années de grâce avec 1 % d'intérêts annuels. C'est ce montant qui est utilisé pour financer des centaines de projets d'investissement à travers tous les départements du pays.

Le Bureau de Monétisation d'Aide au Développement (BMPAD) gère les fonds PetroCaribe qui sont déposés dans un compte local de la BNC et de la BRH. Le BMPAD, faisant l'interface entre PDVSA, la compagnie de pétrole vénézuélienne, et les compagnies locales, place les commandes des produits pétroliers, et les vend aux compagnies locales.
Patrick SAINT-PRE
sppatrick@lenouvelliste.com

____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.

Haïti - Politique : La CARICOM suspend ses discussions avec la République Dominicaine


Haïti - Politique : La CARICOM suspend ses discussions avec la République Dominicaine
Dans un communiqué, les dirigeants de la Communauté des Caraïbes (Caricom) ont exprimé leurs préoccupations sur le nombre croissant de politiques, qui affectent gravement les dominicains d'origine haïtienne et les immigrants haïtiens en situation irrégulière vivant en République Dominicaine.

Les dirigeants régionaux soulignent la déclaration du Gouvernement dominicain, de ne pas proroger le Plan National de Régularisation des Étrangers au-delà du 16 juin 2015, date d'échéance initiale. Ils regrettent également, que la date limite d'enregistrement des personnes nées sur le territoire dominicain, de parents étrangers en situation d'immigration irrégulière et non inscrits à l'État civil [loi 169-14 et ses règlements d'application, décret 250-14] soit arrivée à échéance le 1er février dernier [après une prolongation de 90 jours http://www.haitilibre.com/article-12390-haiti-naturalisation-le-gouvernement-dominicain-proroge-de-90-jours-le-delai-d-inscription.html ] et que seulement 6,937 personnes ont pu s'inscrire pour réclamer une régularisation de naissance, dans le cadre de cette loi. 

La CARICOM, qui rappelle l'arrêt de la Cour interaméricaine des droits de l'homme, publié le 22 Octobre 2014, ordonnant à la cour dominicaine de modifier ses lois pour reconnaître la citoyenneté de ceux qui sont nés dans leur pays, estime que plus de 100,000 personnes sont vulnérables à l'expulsion. La CARICOM « réitère sa condamnation à la répudiation exercée par le Gouvernement de la République Dominicaine, de la loi internationale ».

Devant cette situation, les dirigeants de la Communauté des Caraïbes ont décidé de ne pas aller de l'avant sur l'intégration possible de la République Dominicaine comme membre de l'organisation régionale « À la lumière des récents événements problématiques, la Communauté des Caraïbes maintient sa décision d'arrêter toutes les discussions avec la République Dominicaine ».

Dans le même temps, plusieurs secteurs dominicains recommandent à leur Gouvernement de retirer la demande d'adhésion de la République Dominicaine à la Caricom, soulignant le peu d'intérêt, politique ou économique pour leur pays, d'être un membre de la Communauté des Caraïbes.

HL/ TB/ HaïtiLibre 

____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.

Face l'arrogance de la République Dominicaine. --- Signature d’un important projet agro-industriel

Haïti - Agriculture : Signature d'un important projet agro-industriel
05/03/2015 10:10:41

Haïti - Agriculture : Signature d'un important projet agro-industriel
Une convention d'établissement d'un important projet agro-industriel a été signé entre le Ministère de l'Agriculture des Ressources Naturelles et du Développement Rural (MARNDR), la Société de développement des produits oléagineux (SODEPOL SA) et Huile de Palme d'Haiti (HUPHASA SA). Le projet SODEPOL-HUPHASA, est le résultat d'un partenariat entre des investisseurs Haïtiens et Colombiens et comprend deux composantes.

La composante agricole, SODEPOL, consiste à introduire et développer à grande échelle en Haïti la plantation du palmier à huile, qui se déroulera en plusieurs phases pour atteindre à terme une superficie plantée de 4,000 ha de palmiers à huile sur les 5 prochaines années, dans la zone du Plateau Central.

SODEPOL, entend développer un nouveau modèle d'alliance avec les agriculteurs qui permettra l'inclusion des petits et moyens planteurs, qui deviendront des entrepreneurs agricoles. Afin de faciliter l'adhésion des agriculteurs au projet, SODEPOL a prévu un scénario de subvention et de prêts, qui permettra de financer les infrastructures telles que les routes d'accès de pénétration, les canaux d'irrigation, les drainages et préparation des sols. Cette subvention permettra aussi aux agriculteurs d'acheter et de maintenir leur plantation de palmiers à huile. L'achat des récoltes aux agriculteurs sera assuré par la composante industrielle HUPHASA.

HUPHASA est la composante industrielle du projet qui a pour objectif de mettre sur pied, dans un premier temps, une usine d'extraction d'huile brute de palme, d'une capacité de 15 tonnes par heure, qui achètera toutes les récoltes des agriculteurs à un prix convenu d'avance. L'huile de palme brute, sera exportée sur le marché international et vendu à des entreprises spécialisées principalement dans la production de l'huile alimentaire. Dans un deuxième temps, et conformément à sa stratégie d'intégration verticale, HUPHASA mettra sur pied une raffinerie pour la production d'huile végétale dédiée à la consommation locale.

SODEPOL-HUPHASA est donc un projet verticalement intégré, qui va promouvoir la production agricole nationale dans une industrie nouvelle : la plantation du palmier à huile. Il permettra, entre autre : la création de plus de 4,000 emplois dans les 5 prochaines années ; de contribuer à l'amélioration de l'environnement par le reboisement ; de générer des rentrées de devises additionnelles grâce aux exportations de l'huile de palmes brute et contribuera à l'augmentation de la richesse nationale.

HL/ HaïtiLibre

____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.

U.S. child protection advocates issue open letter to Haiti Minister of Justice.-



January 26, 2015

Pierre Richard Casimir
Minister of Justice and Public Security
Republic of Haiti
Port au Prince, Haiti

Dear Minister of Justice Casimir,

We are writing to you to request your vigilance and guardianship concerning due process in the criminal case against Michael Geilenfeld, a U.S. citizen and Executive Director of the St. Joseph Family of Homes, headquartered in Port au Prince, Haiti. 

It is a sad and disturbing fact that Haitian children are often abused and exploited by individuals who come to Haiti under the guise of helping them.

It is discouraging for us to learn that child sexual abuse complaints against Mr. Geilenfeld have been known to Haitian National Police officials and U.S. Embassy investigators in Port au Prince for the past twenty five years, yet Mr. Geilenfeld was able to remain in Haiti with unlimited access to vulnerable children. 

The testimonies of the Haitian abuse victims must not be silenced. 

As you are aware, Attorney Alain Lemithe, your law partner at the Lissade Law Firm in Port au Prince, is lead defense counsel for Mr. Geilenfeld in Haiti.

Attorney Lemithe represents Mr. Geilenfeld in the Haiti Court. 

Victims and witnesses must be allowed to present evidence and testimony against Mr. Geilenfeld in the transparency and openness of the Haiti justice system.

Since the 1980s, boys who resided at Mr. Geilenfeld's St. Joseph's Home for Boys orphanage have alleged emotional, physical and sexual abuse by Mr. Geilenfeld.

As a result of numerous reports of abuse, IBESR officials ordered the removal of all minor children from the orphanage in February 2014. 

Seven months later, in September 2014, Haitian government officials closed the orphanage and arrested and imprisoned Geilenfeld.

The children who were abused, their families, and the Haitian society, have a legitimate right to expect that the criminal charges against Michael Geilenfeld are thoroughly investigated and vetted in the Haiti court system.

Respectfully,

Paul Kellen, National Survivor Advocates Coalition, 781-395-3628
Ruth Moore, Speak Truth to Power, 781-264-6519 
Harvey Paul, former Maine Director, Survivors Network of those Abused by Priests, 207-321-9518
Ken Scott, member, Call to Action.
Michael Sweatt, National 
Survivor Advocates Coalition, 207-831-3791
Marie Tupper, child protection activist, 207-633-4608
Kristine Ward, Chair, National Survivor Advocates Coalition, 937-272-0308

Geilenfeld-Pédophilie : Le Groupe d’Action pour la Défense des Droits Humains écrit au PM Evans Paul.-

Dans une lettre adressée au Premier Ministre Evans Paul, en date du 3 février 2015, le "Groupe d'Action pour la Défense des Droits Humains" GADHR, basé en Floride et très connu pour ses plaidoiries en faveur de victimes du choléra, exprime "ses inquiétudes vis-à-vis du dossier criminel de Michael Geilenfeld":





GADHR: Group Of Action for the Defense Of Human Rights 
Groupe d'Action pour la Défense des Droits Humains
11573 NW 43th St, Coral Springs Florida, zip code 33065
Téléphones : ( 954) 5345471/ (561) 396-6288 
E-mail:gadhaiti@yahoo.fr


Coral Springs, le 3 Février 2015
 
Du : Group Of Action for 
        : The Defense Of Human Rights
: GADHR

A : Monsieur Evans Paul
Premier Ministre D'Haïti
En ses Bureaux

Objet : Regard sur le dossier de Michael Geilenfeld  

Monsieur le Premier Ministre,

Le Group of Action for the Defense of Human Rights vous présente ses compliments et saisit l'occasion pour vous faire part aussi de ses inquiétudes vis-à-vis du dossier criminel de Michael Geilenfeld. Oui bien sur, le GADHR émet des réserves assez significatifs dans le choix que vous avez fait en mettant comme gardien des sceaux de la république Me Pierre Richard Casimir, membre du même cabinet que Me Alain Lemithe, défenseur de Michael Geilenfeld, pédophile invétéré, responsable d'une organisation pédophile américaine dénommée NAMBLA (North American Man and Boy Love Association) séjournant en Haïti comme organisme portant de l'aide aux enfants démunis. Le GADHR se dit très inquiet de cette nomination quand l'organisation sait qu'il y a des tractations politiques et diplomatiques pour mettre Michael Geilenfeld, ce responsable d'orphelinat accusé d'abus sexuels et physiques sur des enfants démunis en Haïti, hors des liens de cause alors qu'il est dans l'attente d'un jugement criminel.
En effet, depuis le 5 septembre 2014, Monsieur Geilenfeld est détenu au Pénitencier  National dans le cadre d'une instruction criminelle car il devra répondre à des questions concernant les faits qu'on lui aurait imputés. Des preuves ont établi des liens entre l'orphelinat Saint-Joseph sis au Delmas 91 et cette organisation de pédophile comme a pu souligné un prêtre catholique ,John Unni  vivant à Boston. Ils sont nombreux aussi des jeunes de l'orphelinat Saint-Joseph qui dénoncent des pratiques de violence sexuelle et physique à l'intérieur de cet orphelinat et ceci, depuis 1990 à nos jours. Ils n'ont eu jamais gain de cause parce que Michael Geilenfeld est bien souché tant au niveau du Bien-Etre Social,  du ministère des Affaires sociales qu'au niveau diplomatique . Nos sources nous indiquent qu'il y a déjà une condamnation dans ce dossier, il s'agit d'un ancien responsable de l'orphelinat, Père John Duarte, arrêté en 2009 puis condamné au Canada pour abus sexuel sur mineurs en Haïti

De plus, plusieurs interviews, plaintes et témoignages ont été enregistrés au niveau de ce dossier comme:

a) Interview accordé par Radio Canada le 13 janvier 2015 à deux jeunes qui ont été victimes d'abus sexuels, de violence physique, de menaces d'intimidation de la part de Michael Geilenfeld et de ses associés

b) Témoignages de deux victimes aux Etats-Unis; on les appelle Victime One and Two et aussi celui de Marc Louis

c) Plainte formelle des jeunes de l'orphelinat de Saint-Joseph pour : agression sexuelle, viol, sévices corporels, escroquerie, abus d'autorité, abus de drogue et usage illicite de drogues, atteinte à la pudeur, traite de personnes pour exploitation sexuelle et abus de confiance dont Me Emmanuel Jeanty est leur avocat.

Donc de tout ce qui précède, il est de son devoir et de son pouvoir en tant qu'organisation de défense des droits humains de vous signaler ces faits importants afin de porter un regard favorable sur ce dossier, Mr le Premier Ministre. Le GADHR croit fermement que vous allez toucher en substance cette correspondance avec votre ministre de la Justice , lui passer des injonctions formelles en la manière car Justice devrait être donnée à ces orphelins haïtiens qui demandent Justice et réparations.  Si hier ces orphelins-là n'avaient pas de voix  mais aujourd'hui ils en ont grâce à vous.

Dans l'espoir que sa correspondance fera l'objet d'une suite favorable de votre coté, le GADHR vous prie, Mr le Premier Ministre, de bien vouloir croire en l'expression de ses considérations les plus distinguées.

NB- Pour de plus amples informations sur notre personne, Mr le Premier Ministre, veuillez consulter les sites d'internet tels que: www.google.com ou www.yahoo.com et tapez notre nom: Marc-Arthur Mésidort  ou sur GADH Human Rights et vous verrez un peu sur nous.

_____________________
Me Marc-Arthur Mésidort
   Pasteur, Président  
____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.