jeudi 31 juillet 2014

Haïti - Reconstruction : Feu vert pour un méga projet immobilier à Bowenfield


Haïti - Reconstruction : Feu vert pour un méga projet immobilier à Bowenfield
Mercredi, le Premier Ministre, Laurent Lamothe, a rencontré le Président de Petrocaribe, Bernardo Alvarez qui était accompagné de son staff technique, pour s'informer de l'état d'avancement des études du projet « Bowenfield City Complex » un vaste projet résidentiel et Commercial.

Ce Complexe immobilier qui comprendra également des infrastructures culturelles, sanitaires, éducatives, sportives et un commissariat, est un don que l'ancien Président vénézuélien, Hugo Chavez, l'avait promis de son vivant au peuple et au gouvernement haïtiens. 

Il s'agit d'un projet de 111 immeubles de 6 étages dont 5 consacrés aux logements, dotés d'appartements de 70 m2, tous équipés d'un système d'alimentation en gaz propane (comme à Caracas), le rez-de-chaussée étant dédié à l'usage commerciale (boutiques). Ces constructions seront en mesure de résister à des séismes de magnitude 8,2, sur l'échelle de Richter.

Ce Complexe immobilier, sera construit de chaque côté de l'axe de Bowenfield, menant vers la route de l'aéroport (ancienne zone de la piste de l'aviation, à Delmas), aujourd'hui abandonnée. Les travaux seront supervisés par le Ministère de la Planification et de la Coopération Externe. L'Unité de Construction de Logements et de Bâtiments Publics (UCLBP), qui a conçu le plan d'aménagement du complexe, en sera également le maître d'ouvrage.



Durant cette rencontre, les vénézuéliens ont insisté sur le rôle de l'État haïtien chargé de fournir tous les services de base et sanitaires aux bénéficiaires de ce projet. Le Premier Ministre a promis à ses interlocuteurs que le Gouvernement respectera ses engagements et donné son feu vert aux vénézuélien pour la poursuite du projet.

À l'issue de cette rencontre, Michel Présumé, Secrétaire d'État à la Planification a déclaré à la presse que la Phase I du Projet, étude des sols et construction de 33 immeubles, était prête à démarrer.

La construction du complexe de Bowenfield, s'ajoute à la liste des projets de logements sociaux en cours ou déjà réalisé, du Gouvernement, qui projette de construire 10,000 logements sociaux à travers le pays, d'ici la fin du quinquennat du Président Martelly,

Source: SL/ HaïtiLibre 


____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, But you can't fool all the people all the time."
 (Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.) dixit Abraham Lincoln.

mercredi 30 juillet 2014

Haïti - Éducation : Nouvelles importantes pour les étudiants du programme «Kore Etidyan».-

Le Fonds d’Assistance Économique et Sociale (FAES), informe les étudiants inscrit au programme de subvention « Kore Etidyan » qu’ils recevront dans les prochains jours leur allocation, concernant le 3e , 4e et 5e versements de l’année 2013-2014 (mois de novembre à mars) soit un total de 10,000 gourdes.

Par ailleurs, 2 872 étudiants ont déjà reçu leur ordinateur portable dans les facultés régionales de Port-au-Prince et des Gonaïves. Notez que les étudiants ayant appliqué pour le programme « Laptop-Option plus » [choix entre la subvention ou un ordinateur portable HP 255], ne recevront pas de message. Les étudiants concernés doivent se rendre au décanat de leur faculté respective, pour connaître la date à laquelle leur ordinateur portable leur sera livré. Les responsables du programme « Laptop-Option plus » informe que la livraison des ordinateurs portables reprendra au cours du mois d’août.

Rappelons que le programme conditionnel de transfert de cash « Kore Etidyan » [subvention de 18,000 gourdes/an] a été lancé en décembre 2012, dans le but d’encourager et supporter les étudiants universitaires dans leurs dépenses régulières liées à leurs études qui sont inscrits dans les établissements publics d’enseignement supérieur,

Mise en place dans le cadre du Programme National d’assistance sociale, « Ede pèp » par l’administration Martelly-Lamothe, « Kore Etidyan » compte aujourd’hui plus de 30,000 étudiants provenant de 34 institutions réparties dans 9 départements du pays.

HAITI FACE AU DANGER EBOLA!!!!

La fièvre hémorragique Ebola a tuee 314 personnes en Guinee, 219 a Sierra Leone et 127 personnes au Liberia. Haiti doit se protéger. Nos services de douanes, d'immigration, les ministères de l'Intérieur et de la Santé Publique doivent travailler ensemble avec les compagnies aériennes et maritimes pour s'assurer qu'aucun produit pouvant transporter le virus Ebola, ou qu'aucune personne ayant visiter les pays contamines ne rentre en Haiti sans un contrôle rigide. Le Ministère des Affaires Etrangeres devrait aussi demander a la MINUSTAH, aux ONGs et aux missions étrangères de vérifier si des membres de leur personnel étaient dans ces pays et prendre les mesures qui s'imposent. En meme temps les experts devraient étudier la corrélation entre la moustique tigre qui a apporter le Chikungunya, un virus fabrique en laboratoire militaire comme arme biologique et la possibilité d'une épidémie Ebola. Atansyon pa kapon!

Au 21em siècle il existe une nouvelle menace de sécurité nationale pour un pays comme le notre. Cette nouvelle menace peut prendre la forme d'un virus ou d'une bactérie. Un virus ou une bactérie peut tuer des milliers d'Haïtiens, détruire une grande partie de notre économie, affaiblir l'état et ses institutions et nous rendre encore plus vulnérable. N'a-t-on pas vu la grippe aviaire décimer nos poulets et forcer notre pays a commander plus de US$450 millions de dollars de poulets et d'oeufs chaque année chez nos voisins Dominicains? Ne vivons-nous pas encore la mauvaise expérience de la bactérie choléra amenée en Haiti par les soldats Népalais de la MINUSTAH? Cette bactérie a tue près de 8000 haïtiens et contaminée plus de 800.000 avec un cout de US$2.6 milliards pour l'éradiquer sur dix ans? Prière de consulter le document suivant sur la sécurité nationale d'Haiti,

klike la:
http://solutionshaiti.blogspot.com/2012/10/restructurer-la-politique-de-securite.html

Pour écouter l'audio klike la: https://soundcloud.com/haiticherie/stanley-lucas-sur-la-politique
____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, But you can't fool all the people all the time."
(Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.) dixit Abraham Lincoln.


Haïti - Ebola : La MINUSTAH doit-être mise sous contrôle.-

« L'Etat haïtien devrait entamer des discussions avec la MINUSTAH sur des mesures préventives contre l'EBOLA. Beaucoup de missionnaires de l'ONU sont originaires des pays affectés par l'épidémie ou voyagent régulièrement dans ces pays. Le choléra en Haïti peut en dire long sur les conséquences des mauvais contrôles sanitaires internes de l'ONU en Haïti » Dixit Cyrus Sibert
----------------------------

Ebola : "Les personnes traitées rapidement peuvent en guérir"Par

© Cellou Binani, AFP | Le personnel médical de Médecins Sans Frontières, à Conakry.
Texte par FRANCE 24
Dernière modification : 30/07/2014

Pour pouvoir endiguer l'épidémie qui a fait plus de 670 morts en Afrique de l'Ouest, l'Organisation mondiale de la santé appelle à se soigner dès les premiers symptômes. "Les personnes traitées rapidement peuvent en guérir", dit l'OMS.

"Ebola est pire que la guerre civile", dit-on en Sierra Leone. "Je ne peux pas fuir le virus comme j'ai fui les combats en 1991, en revanche, je peux être infecté à n'importe quel moment". Face à la propagation de la maladie dans l'ouest du continent africain, l'inquiétude de la population grandit.
 
Le virus, qui s'est déclaré au début de l'année en Guinée, touche désormais le Liberia et la Sierra Leone. Un premier mort a aussi été confirmé au Nigeria, un passager arrivé à Lagos par avion de Monrovia via Lomé, ce qui a conduit deux compagnies aériennes africaines, Arik et ASKY, à interrompre leurs liaisons avec le Liberia et la Sierra Leone. Le médecin en charge de la lutte contre l'épidémie de fièvre en Sierra Leone, Sheik Umar Khan, est mort du virus, mardi 29 juillet.

"Risque de voir de nouveaux pays touchés"

La fièvre hémorragique, qui a fait plus de 670 morts en Afrique de l'Ouest depuis le début de l'année, est la plus meurtrière depuis son apparition en 1976. Mais le pire reste à venir, prévient l'organisation Médecins sans frontières (MSF), qui parle d'un virus "hors de contrôle". Selon l'ONG, il existe un "réel risque de voir de nouveaux pays touchés".

Pour expliquer les difficultés à endiguer la maladie, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) déplore, de son côté, un manque total de coordination entre les pays touchés. "Les habitants se déplacent facilement d'un pays à l'autre et peuvent ainsi propager la maladie sans le savoir. La période d'incubation de la maladie est de 21 jours", commente sur France 24 Matshidiso Moeti, ex-adjointe au bureau régional de l'OMS pour l'Afrique.
 
Autre raison avancée par le Dr Moeti : "un manque de moyens matériels, mais aussi de personnels". La Commission européenne a annoncé cette semaine une aide supplémentaire de deux millions d'euros pour tenter de contenir l'épidémie, portant son assistance à 3,9 millions au total.

Pas de vaccin, mais un traitement contre l'Ebola

Mais pour endiguer au mieux l'épidémie, il est important que "la population soit réactive", ajoute Dr Isabelle Nuttall, coordinatrice à l'OMS à Conakry, en Guinée. "Les malades doivent être traités rapidement, dès les premiers symptômes comme des fortes fièvres, explique-t-elle. Plus ils sont pris en charge rapidement, plus ils peuvent en guérir". Contrairement aux idées reçues selon lesquelles la maladie est mortelle à 100%, l'OMS rappelle qu'il existe des traitements, même si aucun vaccin homologué n'a encore vu le jour.
 
Un traitement rapide permet aussi de diminuer le risque de contamination. "Il est important d'éviter de toucher les personnes malades, rappelle Dr Nuttal. Même s'il s'agit de nos parents ou de nos enfants, il ne faut pas les toucher sans se protéger". Le personnel médical dispose de vêtements de protection pour éviter tout contact avec le malade, qui peut transmettre le virus par la peau, ses sécrétions, comme en cas d'éternuements. Toute personne contaminée doit alors être mise en quarantaine.
 
La question des enterrements traditionnels, où les familles touchent le corps pendant les rites funéraires, pose aussi problème. "Il faut absolument éviter le défunt", souligne l'OMS qui a formé du personnel local "pour permettre aux familles d'organiser des funérailles appropriées, sans prendre de risques".
Première publication : 30/07/2014

Vidéo AFP -Haïti: dernier jour du Carnaval des fleurs à Port-au-Prince

mardi 29 juillet 2014

Haïti - Économie : Signature d’un important accord sur l’énergie à Trinidad-and-Tobago (MAJ 12:06)


Haïti - Économie : Signature d'un important accord sur l'énergie à Trinidad-and-Tobago (MAJ 12:06)
Lundi, en marge du Sommet CARICOM-Japon, qui s'est déroulé à Port d'Espagne (Trinidad and Tobago) auquel participait le Président Michel Martelly,http://www.haitilibre.com/article-11684-haiti-politique-le-president-martelly-en-tournee-a-trinidad-et-tobago-et-aux-bahamas.html , Haïti et Trinidad-and-Tobago ont signé un accord sur l'énergie permettant entre autres à Haiti d'accéder à des produits pétroliers (lubrifiants, diesel pour véhicules, du gaz de pétrole liquéfié (GPL entre autres...) de plusieurs entreprises locales de sociétés d'énergie y compris de la National Petroleum (NP) Company à un taux moindre que le marché international.

Kamla Persad-Bissessar s'est dite heureuse qu'Haïti s'approvisionne en produits énergétiques de Trinité-et-Tobago, plutôt qu'à l'extérieur de la région. Elle a dit que les marques NP, Petrotrin, NE, fournissent des emplois pour beaucoup de gens ici à Trinité-et-Tobago. En vous vendant ces produits, vous nous aider à continuer à créer des emploi. En même temps avec nos produits entrant dans votre pays en franchise, cela signifie que vos citoyens vont bénéficier du plus bas coût des produits. »



Ce protocole d'Accord prévoit le développement d'une coopération bilatérale dans le domaine de l'énergie et entend établir un partenariat commercial entre les deux pays pour :

1) La construction et la gestion d'un Port moderne à Miragoâne dans le Département des Nippes ;
2) La construction d'une usine de fabrication de bonbonnes de gaz propane (GPL ) ;
3) L'approvisionnement en produits pétroliers de Trinité-et-Tobago ;
4) L'Établissement de 9 stations service de la marque Trinidadienne « National Petroleum » (NP) en Haïti dans les 6 à 9 mois prochains ;
5) L'Exploration et la recherche pétrolière en Haïti.

Le Président de Petrotrin, Lindsay Gillette a informé que Petrotrin était au courant de la pénurie de carburant en Haïti, qui est de l'ordre de 120,000 barils par jour et indiqué que la première livraison de carburant partirait dans une couple de mois pour Haïti.

Source: HL/ HaïtiLibre 


____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, But you can't fool all the people all the time."
 (Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.) dixit Abraham Lincoln.

Haïti - Économie : American Airlines bientôt au Cap-Haïtien (Horaires)

29/07/2014 09:34:33
Haïti - Économie : American Airlines bientôt au Cap-Haïtien (Horaires)
American Airlines va lancer un nouveau service quotidien entre l'aéroport international de Miami (MIA) et Cap-Haïtien, Haïti (CAP), en ajoutant une nouvelle destination internationale au réseau mondial en croissance de la compagnie aérienne. Les clients peuvent désormais réserver leur billet pour la nouvelle route commençant à partir du 2 octobre 2014.

« Nous sommes fiers d'avoir servi Haïti depuis plus de 40 ans et croyons que ce nouveau service est important, non seulement pour nos clients, mais aussi comme catalyseur, pour développer la côte Nord et ouvrir cette destination historiquement significative » a déclaré Art Torno, Vice-président sénior Mexique, Caraïbes et Amérique latine.

« Nous sommes ravis qu'American Airlines ait décidé de lancer le premier service sans escale entre les États-Unis et le Cap-Haïtien [...] Cette nouvelle ligne représente une formidable opportunité pour un impact économique significatif pour notre pays en reliant Miami directement à la deuxième ville d'Haïti, » a déclaré le Premier Ministre, Laurent Lamothe.

Horaire du service quotidien MIA-CAP : (heures locales) :

AA 1632
Départs MIA à 9:50 a.m. ET
Arrivés au CAP à 11:50 a.m. ET

AA 1659
Départs CAP à 2 p.m. ET
Arrivés à MIA à 3:59 p.m. ET

La nouvelle route complète le service d'American Airlines sur Port-au-Prince et sera exploitée avec un Boeing 737-800. Grâce à son réseau étendu à partir de Miami, les clients voyageant à partir du Cap-Haïtien auront désormais un accès à plus de 100 destinations à travers les États-Unis, les Caraïbes, l'Europe et l'Amérique latine.

Lire aussi :
http://www.haitilibre.com/article-11167-haiti-economie-american-airlines-a-partir-du-cap-haitien.html

HL/ HaïtiLibre

http://www.haitilibre.com/article-11691-haiti-economie-american-airlines-bientot-au-cap-haitien-horaires.html
____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, But you can't fool all the people all the time."
 (Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.) dixit Abraham Lincoln.

lundi 28 juillet 2014

Ala pay! Kominis kap konbat biznis an Ayiti, pa vle yo di yo se kominis....

Haiti is open for business!
 
____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, But you can't fool all the people all the time."
(Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.) dixit Abraham Lincoln.

Haïti-Carnaval des Fleurs: un mariage public-privé qui porte fruit


Jul 28, 2014 Posted By  In Actualités, Carnaval Des Fleurs 2014, Culture, Hot, Nationales, News Comments 0

ministere

Pour le lancement de cette troisième édition du carnaval des fleurs, les fruits tiennent la promesse des fleurs. Les cavaliers ont répondu  en grand nombre à l'appel. C'est une marrée humaine  qui se détend tout le long du parcours. Du stade Sylvio Cator au Champ de mars, en passant par la rue Magasin de l'Etat et autres, les amants du carnaval sont aux anges et montrent combien ils attendaient ce moment.


C'est un champ de mars fleuri qui accueille cette troisième sortie du carnaval des fleurs organisée par l'administration Martelly-Lamothe. Du point de vue organisationnel, cette édition du carnaval  des fleurs s'annonce déjà comme une réussite.142 stands d'une capacité chacun de 120 personnes sont implantés tout au long du parcours.


De l'Avenue de la République à  la rue Capois, des deux cotés, les stands sont érigés. Ils tous trouvé preneurs Ornés de fleurs, les uns sont plus jolis que les autres. Le Champ de mars fait ainsi peau neuve pour accueillir cette grande festivité populaire  qui réunit toutes les couches sociales du pays.


Des mesures ont été prises également pour assainir l'aire du Champs de Mars, une manière d'offrir un cadre agréable pour le bon déroulement de ces festivités. Toutefois,des efforts restent à faire au niveau de la Grande rue pour faciliter le bon déroulement du défilé.


Les ministères et organismes de l'Etat, le secteur privé, tous sont représentés. Ce carnaval  est un vrai mariage public-privé. D'ailleurs, le budget couvert à 85 % par le secteur privé, est un vibrant témoignage..

Pour assurer une ambiance au maximum  12 formations musicales  ont été retenues par le comité du carnaval. Il s'agit des  groupes musicaux : Anbyans, Barikad Crew, Carimi, Chalè, Djakout #1, Koudjay, Kreyol La, K-Zino, Rockfam, Team Lobey, T-Micky et T-Vice. 3 chars allégoriques, 9 reines et une quinzaine de  bandes à pied  ont été  également  appelés à prendre part à ce  défilé carnavalesque pour le plus grand plaisir des carnavaliers.


A coté de l'aspect esthétique et infrastructures du carnaval des fleurs de cette année, il convient de souligner également  le coté  sécuritaire. Comme le Premier Ministre, en sa qualité de Président du Conseil Supérieur de la Police Nationale (CSPN), l'avait annoncé,   des mesures de  sécurité sont prises pour le bon déroulement du Carnaval.


Une forte présence policière est remarquée tout le long du parcours. Des points fixes dans certaines zones stratégiques, sont implantés pour assurer un climat de sécuritaire. Des patrouilles également sillonnent tous les recoins de la Capitale en vue d'assurer la sécurité des carnavaliers avant, pendant et après le carnaval.

Des mesures sont prises également pour empêcher les policiers en civile de circuler armé dans le parcours. Les objets tranchants sont aussi interdits. Des membres de l'inspection générale de la police nationale surveillent le comportement déviant de certains policiers qui pourrais occasionner des dérapages dans le défilé.


http://directeinfo.com/haiti-carnaval-des-fleurs-un-mariage-public-prive-qui-porte-fruit/

____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!

   
  
"You can fool some people sometimes, 
   
  
 
But you can't fool all the people all the time."
 (
   
  Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
   
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
   
  ) dixit Abraham Lincoln.
 

American Airlines next stop: Cap-Haïtien, Haiti

American Airlines will become the first U.S. major carrier to offer daily, nonstop service to Cap-Haïtien, Haiti, the country's second largest city.
Several private jets crowd the newly asphalted 7,500-foot runway at the airport in Cap-Haïtien, Haiti where a modified 757 transporting then Secretary of State Hillary Clinton landed within minutes of a private plane transporting her husband, former President and U.N. Special Envoy for Haiti Bill Clintonin October 2012. Jacqueline Charles / Miami Herald
Image 1 of 5

BY JACQUELINE CHARLES

JCHARLES@MIAMIHERALD.COM

Haiti's historical mecca is expanding to the world.
After a modified 757 transporting then Secretary of State Hillary Clinton in October 2012 became the first large aircraft to touch down on its runway in decades, Cap-Haïtien will soon welcome similarly sized jets at its newly expanded and transformed international airport.
American Airlines began selling tickets on Sunday for daily nonstop service from Miami, starting Oct. 2, making it the first major airline to add Haiti's second largest city to one of its routes.
"This is a big deal," said Art Torno, American's vice president of its operations in Mexico, the Caribbean and Latin America. "That area of the country has about 35 percent of the population, and has always been a desirable place for us."
Torno estimates that between 30 and 35 percent of American's Haiti-bound passengers traveling from JFK in New York, Miami International and Fort Lauderdale-Hollywood International airports currently head north after landing at Toussaint L'Overture International Airport in Port-au-Prince.
Expanding operations outside of the Haitian capital, he said, is not just good for business, it also benefits Haiti's tourism, currently undergoing an overhaul.
"From a location standpoint, it's just absolutely perfect to serve that part of the population," Torno said of the area, which includes Royal Caribbean's private beach in Labadee and a post-earthquake $300 million U.S.-backed industrial park. "There is a large drive to develop infrastructure there. It's important for the country; having spent so much time in Port-au-Prince this is another opportunity for economic development in the country, and that will take some pressure off the capital."
Clinton and her husband, former President and U.N. Special Envoy to Haiti Bill Clinton, visited the area in October 2012, landing within minutes of each other on a newly asphalted 7,500-foot runway, to attend the industrial park's opening. Their arrival was as much about promoting economic development for the area, as it was about tourism.
"This is an important step toward Haiti's continued economic growth," the former president, who had long pushed for a modern airport in the region, told the Miami Herald. "Investors will now be able to easily access industrial parks and a growing number of small businesses in and around Cap-Haïtien, and tourists will be able to visit important World Heritage sites."
Maryse Pénette Kedar, a former tourism secretary of state who is president of Royal Caribbean's Haitian subsidiary, also sees American's expansion as "a major development."
"This is great news for the northern region, for the people, the diaspora and the business community," she said. "It is a gate opener and I am happy this is finally happening."
American Airline's entry into northern Haiti and the airport's modernization comes as Haiti pushes to change its tarnished tourism image. Marketing the volatile country as a destination of choice for travelers has been a key focus of President Michel Martelly's administration. For instance on Sunday, the singer-turned-president hosted the country's second carnival — the Carnival of Flowers — this year, in the Champ de Mars in Port-au-Prince.
While critics say the impoverished nation, which can't pay its judges and civil servants, shouldn't be wasting its meager resources on partying, Martelly said the festivities are a chance to sell a better image of Haiti and attract tourists.
So, too, is the airport in Cap-Haïtien, said Haiti's Tourism Minister Stephanie Balmir Villedrouin .
The airport, she said, will serve as an international gateway to not only remote pockets of cascading waterfalls and pristine beaches, but also to the monuments telling the story of Haiti's birth.
"The historical town of Cap-Haïtien, the Citadelle, the biggest fortress of the Americas, and the Palais Sans-Souci, will be less than two hours away from the United States," said Villedrouin, who this week is set to sign another tourism-related project for the north with Carnival Cruise Lines. "This airport will welcome thousands of visitors looking for a history experience."
Preparing the airport to handle increased flights, international security protocols and night time landings and takeoffs has itself been an international effort. While financing has come from Venezuela, the U.S. government has provided some security equipment through its law enforcement program, and technical help on security standards from the Transportation Security Administration. American Airlines, which was approached by the Haitian government to fly to Cap-Haïtien, also is stepping in with temporary terminals and other technical help, Torno said.
"We were also asked to partner with the government in terms of planning and execution of the terminal," Torno said. "It really has come along very nicely."
The airport's modernization and expansion almost never happened. While work on its perimeter fence started in 2008, former President René Préval landed in hot water in January 2010 with donors for taking out a $33 million loan from the Venezuela Economic and Social Development Bank to modernize the airport, and fund power plants in Port-au-Prince, Cap-Haïtien and Gonaives. In exchange for debt relief from donors, Haiti had agreed to not seek unapproved borrowing.
Nearly five years after Haiti's tragic Jan. 12, 2010, earthquake, the issue is now a moot point as tourism becomes a key focus of the country's reconstruction. Hundreds of hotel rooms have been added in the capital, and internationally recognized hotel brands are either operating or being built. The Toussaint L'Overture International Airport, severely damaged in the quake, has undergone a facelift and more airport modernization is in the works around the country.
The Cap Haïtien aiport is now called the Hugo Chávez International Airport, after Haiti's government last year announced the name change, citing the late Venezuelan leader's support.
Still, making Haiti a tourism destination will take time.
Tourism arrivals were up nearly 18 percent last year, but hoteliers in the capital still complain of empty hotel rooms even as rates drastically drop. Equally disconcerting for Haiti travelers are airline-ticket prices.
"Sometimes, it's cheaper to take a flight from New York to Paris than from Miami to Port-au-Prince," said Nicola Bussenius, owner of the 42-room Mont Joli hotel in Cap-Haïtien. "American Airlines coming will give the place the extra credibility. But they can't come in selling $500 and $600 tickets."
Bussenius said he would like to see American Airlines drop ticket prices to help spur tourism, but ticket prices shouldn't be so low that they put smaller carriers that have long operated flights to South Florida, Turks and Caicos, the Bahamas and the Dominican Republic out of business.
Torno said pricing is based on market pressures.
"Pricing in every market is dictated by the local conditions," he said. "When you take a look at the geography, there are some markets that are priced differently in a similar geographic zone due to factors."
Ticket prices started at $193 per person for a one way economy seat, or $583 for business class.

Carnaval des Fleurs/Économie : le Secteur informel voit une grande réussite

Jul 28, 2014 Posted By  In ActualitésCultureHotNationalesNews Comments 0

fleurs

Le coup d'envoi de la 3e édition du carnaval des fleurs pour cette année est bel et bien donné, ce dimanche 27 juillet 2014. Nombreux sont les acteurs, dont le secteur informel de l'économie national qui présage trois jours de réussite pour leurs petites affaires lors de  ce grand événement culturel.


Comme à l'accoutumée, les marchands  de fritures de toutes sortes répondent en grand nombre aux Champs de Mars où se tient le défilé des trois jours carnavalesques. D'autres commerçants issus du secteur artistique et artisanal et autres sont aussi de la partie. Tous sont d'avis qu'au terme des festivités carnavalesques  leurs chiffres de vente  augmenteront.


Les petits hôtels qui bordent le champ de Mars sont bondés. S'il est vrai que les clubs à cause de cette grande fête musicale sont quasiment vide, les premiers tirent toutefois leurs épingles du jeu. A chaque propriétaire qu'on demande une chambre, les réponses sontles mêmes. Il n'y a plus de place. Je vais évacuer les gens qui sont venus pour un moment, car il y a d'autres qui viennent de loin et qui ont déjà réservé pour dormir.


La bière coule à flôt. Les sodas et autres boisons rafraichissantes également. Durant ces trois jours fleuris ce sera plusieurs centaines de  millions de gourdes qui vont être brassés dans l'économie nationale. C'est donc une véritable bouffée d'oxygène pour les petits commerçants de la place.


Interrogés sur l'opportunité du carnaval des fleurs cette année, une jeune marchande de barbecue estime que ses investissements porteront sans doute leurs fruits. Elle en veut pour preuve l'affluence des carnavaliers qui réclament à tout bout de champ son barbecue et ses boissons gazeuses. Toutefois, elle croit que la mairie aurait pu demander aux marchands moins que quatre mille gourdes pour occuper  les espaces aménagés pour la vente. Ils sont plusieurs dizaines d'espaces de ce genre qui sont alloués aux marchands pour ce montant.


Même réaction de M. Innocent, un marchand de produits artisanaux. Se basant sur ses expériences antérieures, il fonde de grandes espérances en ces festivités. Ses chiffres de vente, lors du dernier carnaval des fleurs en 2013, dit-il, ont atteint la somme de plus de cinquante mille gourdes alors qu'il lui faut plus de deux semaines en temps normal (jours ouvrables) pour atteindre cette somme.


Entre attente et réalité concrète, un fossé s'établit, Les deux jours restants devront infirmer ou confirmer la réussite de carnaval des fleurs sur le plan micro-économique.


JMC


http://directeinfo.com/carnaval-des-fleurseconomie-le-secteur-informel-de-reussite/ 


____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!

  
 
"You can fool some people sometimes, 
  
 
But you can't fool all the people all the time."
 (
  
 Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
  
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
  
 ) dixit Abraham Lincoln.