Follow by Email / Suivez nous par Email.-

mercredi 17 février 2010

Sarkozy: "Aux Haïtiens de définir un véritable projet national

(Sarkozy: "Aux Haïtiens de définir un véritable projet national")

Le président français Nicolas Sarkozy a estimé mercredi que c'était

Le président français Nicolas Sarkozy a estimé mercredi que c'était "d'abord aux Haïtiens de définir un véritable projet national et ensuite de le conduire", lors d'une allocution à l'ambassade de France à Port-au-Prince, où il se trouve pour une courte visite. (© AFP Thony Belizaire)


PORT-AU-PRINCE (AFP) - Le président français Nicolas Sarkozy a estimé mercredi que c'était "d'abord aux Haïtiens de définir un véritable projet national et ensuite de le conduire", lors d'une allocution à l'ambassade de France à Port-au-Prince, où il se trouve pour une courte visite.

"C'est d'abord aux Haïtiens et à eux seuls de définir un véritable projet national et ensuite de le conduire, parce que c'est de leur pays et de leur avenir qu'il s'agit", a dit M. Sarkozy qui s'adressait notamment à des équipes de secouristes françaises, venues en aide aux sinistrés du tremblement de terre du 12 janvier qui a fait au moins 217.000 morts.

"Je suis venu dire au peuple haïtien et à ses dirigeants que la France, qui était la première sur le terrain après la catastrophe, restera solidement à leurs côtés pour les aider à se relever et à ouvrir une nouvelle page heureuse de leur histoire. La France sera à la hauteur de ses responsabilités, de son histoire partagée et de son amitié avec Haïti", a ajouté M. Sarkozy, qui a été accueilli par son homologue haïtien René Préval à son arrivée à l'aéroport de Port-au-Prince.

Pour le président français, le premier à se rendre en Haïti, "il ne s'agit pas de tourner le dos au passé, celui d'une histoire commune riche mais aussi douloureuse ", en allusion à la colonisation française du pays, indépendant depuis 1804.

"Ne nous voilons pas la face. Notre présence ici n'a pas laissé que de bons souvenirs. Les blessures de la colonisation et, peut-être pire encore, les conditions de la séparation ont laissé des traces qui sont encore vives dans la mémoire des Haïtiens", a lancé M. Sarkozy.

Interrogé sur le sujet de la colonisation d'Haïti par la France, René Préval avait dit, avant de recevoir M. Sarkozy: "L'Histoire c'est l'Histoire, les colonisations ont été un phénomène mondial depuis l'indépendance. Nous avons surmonté politiquement et psychologiquement cette période difficile de notre histoire".

Selon l'Elysée, la colonisation française a "surexploité" Haïti. La relation entre la France et Haïti est "compliquée, entre amour et récriminations", ajoute la présidence française.

La France a accepté l'indépendance en Haïti en 1804 à la condition qu'Haitï verse 150 millions de francs or destinés à indemniser les colons. Haïti a fini de verser cette somme en 1885.

© 2010 AFP

Aucun commentaire: