mercredi 22 janvier 2014

Emmanuel Roy de www.touthaiti.com, un dévoyé devenu blogger anti Haïti.

Par: Ronald E. Dorival
ronaldedorival@gmail.com

Emmanuel Roy is taken into custody by FBI agents

On a découvert sur le web un site anti haïtien, du moins qui se livre à la fabrication de toute sorte de mensonges pour nuire à la réputation des dirigeants haïtiens, dont le Président Martelly, la Première Dame et le  dynamique Premier Ministre Laurent Lamothe. 
 
Ici à New-York, le cote de popularité du président et de son gouvernement est plutôt haut et inspire une certaine fierté à tous les compatriotes de la communauté qui ressentent le sentiment d'espoir et de renouveau, comme ce ne fut le cas depuis quelques temps concernant le terroir.
 
Il s'est révélé, à la fin, que le fondateur de touthaiti, le nommé Emmanuel Roy, qui rêvait d'un poste dans la diplomatie à New York ou dans l'administration publique haïtienne pour se refaire une santé personnelle est sur la liste des escrocs du FBI (arrêté, jugé et condamné) qui doit entrer en prison fédérale en début de février pour 87 mois.

Nos recherches dans l'Etat et plus loin en Floride, dans les comtés concernés par ses activités nous ont permis de comprendre qu'Emmanuel Roy n'était pas à son premier coup et  que sa situation semble désespérée.
 
Mais pourquoi s'acharne-t-il ainsi sur les dirigeants haïtiens ? A défaut de pouvoir y trouver l'emploi, il cherche à se faire accuser de diffamation à Port-à-Prince, devenir grand militant, pour échapper à la justice fédérale américaine. Une démarche désespérée qui pour, d'aucuns, n'a point de sens.  De la pure démence en quête de la sympathie d'une partie de l'opinion dans le cadre d'une affaire pénale qui n'a rien à voir avec Haïti.
 
Grace à l'accès facile à l'Internet, tout individu peut s'improviser journaliste et raconter n'importe quoi derrière son clavier d'ordinateur. C'est l'âge d'or de la diffamation. La communauté haïtienne n'est pas à l'abri de ce phénomène.
 
Ce n'est pas une mauvaise chose de publier un site ou un blog pour promouvoir son entreprise et même garder la population informée  autour d'un sujet donné. Mais quand on essaie de vendre un site Web comme une source crédible d'information sur Haïti, mais qui est vraiment mis en place pour évacuer les frustrations, il devient dangereux, écrit le journaliste Riché en référence à la situation de touthaiti et son propriétaire Emmanuel Roy.
 
Ce forum invente des histoires salissantes sur Haiti et essaie  de les faire passer comme de vraies nouvelles, ce qui nuit beaucoup à l'effort des dirigeants de l'intérieur pour attirer les investissements et créer du travail pour la population .
 
Emmanuel Roy est un de ces journalistes pathologiques qui est devenu en quelque sorte un expert à la création d'histoires au nom de ce blog. Devenu la vedette en matière de médisance gratuite et de nouvelles anti haïtiennes, la question est donc posée par un confrère du Big Apple. Qui est cet Emmanuel Roy ?
 
Ce fut un avocat autorisé à exercer dans les États de New York et de Floride. Les deux Etats ont retiré sa licence après avoir été inculpé par un grand jury en 2009 sur douze accusations de complot et fraude en ligne contre des malheureux travailleurs de sa propre communauté. Selon l'acte d'accusation de 34 pages, Emmanuel Roy et ses co-accusés Danny Siony et Shirin Kalimi ont frauduleusement négocié, obtenu et aidé d'autres à l'obtention de certains prêts hypothécaires de divers établissements de crédit. Grâce à leur système , ils ont obtenu de nombreux prêts hypothécaires à domicile sous des prétextes fallacieux et frauduleux pour une valeur nominale  de plus de six millions huit cent mille dollars ( $) 6,800.000.00. Plus tard, toutes ces maisons achetées seront perdues à défaut au frais des acheteurs.  
 
Emmanuel Roy est également pris à défaut pour usage de faux, voix, images etc. dans des opérations en ligne au niveau national et international en violation du Titre 18 du Code des États-Unis, section 1343.
 
Emmanuel Roy a été arrêté le 15 Octobre 2009, lors de la grande opération « mauvaises actions », une opération d'application de la loi fédérale, étatique et local qui visait les crimes de fraude hypothécaire.
 
Le dernier coup remonte au 5 février 2013 et est rapporté par le Sun Sentinel de Fort-Lauderdale. Le journal rapporte qu'Emmanuel Roy a tenté de se moquer de la justice américaine une nouvelle fois en se présentant au système judiciaire fédéral pour représenter un accusé du nom de Patrick Coulton dans un cas pénal fédéral, tandis que M. Roy n'a pas été autorisé à exercer devant un tribunal fédéral. Il a fini par charger ce citoyen $ 275 800 en espèces et en biens pour un travail d'avocat qu'il n'était même pas qualifié à faire. Le journal a également rapporté que Roy a personnellement pris l'avion vers Londres pour enlever un anneau de $ 23,000 des doigts de la femme de Coulton. Le juge William C. Turnoff a publié une torride décision de 33 pages, clouant Emmanuel Roy pour outrage au tribunal et taxant son comportement de «dégoûtant et répugnant ". Le juge a avoué que c'est le cas "le plus scandaleux» qu'il avait à traiter en 25 ans de magistrature.
 
Le 18 Février 2010, la Cour suprême de l'État de New York a radié Emmanuel Roy et lui a ordonné de rendre immédiatement son permis. Ce fut de même dans l'Etat de Floride.
 
Emmanuel Roy a récemment été condamné par un juge fédéral à New York à 7 ans de prison ferme après avoir plaidé coupable en 2009 pour fraude hypothécaire.
 
C'est en ce temps,  provisoirement libre,  qu'il s'amuse à cracher tous les jours sur Haïti dans son blog touthaiti. Prenez garde à ses moqueries. Nous sommes tous des Ambassadeurs d'Haïti à l'étranger.
 
 
Ronald E. Dorival,
Haiti Front Liner, Spring Valley, NY



____________________

RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
     
    
   But you can't fool all the people all the time."
 (
     
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
     
    Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
 
    
 ) dixit Abraham Lincoln.
Enregistrer un commentaire