mardi 28 septembre 2010

Haïti-Rép. Dominicaine : La Minustah dément un possible envoi de soldats dominicains dans le pays

Haïti-Rép. Dominicaine : La Minustah dément un possible envoi de soldats dominicains dans le pays

mardi 28 septembre 2010

P-au-P, 28 septembre 2010 [AlterPresse] --- La mission des Nations Unies en Haïti (Minustah) s'inscrit en faux contre des informations, en provenance du territoire voisin, faisant état d'un possible envoi de militaires dominicains qui intègreraient la force onusienne dans le pays.

"Il s'agit d'une information fausse", déclare à AlterPresse Vicenzo Pugliese, porte-parole adjoint de la Minustah.

L'ex-président dominicain (Rafael) Hypolito Mejia (Dominguez) (2000-2004), serait favorable à la présence de troupes militaires dominicaines en Haïti, selon les informations publiées sur le site du média dominicain, El Nuevo Diario.

Ces soldats feraient parti de la Minustah, et par conséquent, ne représenteraient pas l'armée dominicaine en territoire haïtien, soutient Hypolito Mejia cité par El Nuevo Diario.

Déjà en 2004, 300 soldats dominicains avaient été envoyés en Irak suite à une décision de Mejia.

La position, exprimée par l'ex-président Mejia, ne fait cependant pas l'unanimité dans son pays. Considérant qu'il s'agit d'une provocation, le cardinal dominicain, Nicolas de Jésus Lopez Rodriguez, rejette l'idée de déployer des soldats dominicains en Haïti.

D'autres personnalités dominicaines ont réagi cette semaine sur la question affirmant leur crainte pour la sécurité des soldats.

Après une offre d'envoyer 800 soldats en Haïti pour faire face aux conséquences du tremblement de terre du 12 janvier, l'administration politique établie à Santo Domingo avait proposé de mettre à la disposition du pays 150 soldats.

Ces derniers seraient chargés de sécuriser la route entre la capitale haïtienne et la frontière, en vue de faciliter l'arrivée de l'aide humanitaire. Dans plusieurs circonstances, après le séisme, des soldats dominicains avaient été remarqués en train d'accompagner des convois humanitaires sur le territoire haïtien. [kft rc apr 28/09/2010 14:13]


____________________

"La vraie reconstruction d'Haïti passe par des réformes en profondeur des structures de l'État pour restaurer la confiance, encourager les investisseurs et mettre le peuple au travail. Il faut finir avec cette approche d'un État paternaliste qui tout en refusant de créer le cadre approprié pour le développement des entreprises mendie des millions sur la scène internationale en exhibant la misère du peuple." Cyrus Sibert
Reconstruction d'Haïti : A quand les Réformes structurelles?
Haïti : La continuité du système colonial d'exploitation  prend la forme de monopole au 21e Siècle.
WITHOUT REFORM, NO RETURN ON INVESTMENT IN HAITI (U.S. Senate report.)

Enregistrer un commentaire