Follow by Email / Suivez nous par Email.-

lundi 28 mars 2011

Le président Préval cherche à favoriser un des candidats à la présidence « qui ne serait pas Martelly », selon Me Reynold Georges (ALAH), membre de l’alliance soutenant Mirlande Manigat

Le président Préval cherche à favoriser un des candidats à la présidence « qui ne serait pas Martelly », selon Me Reynold Georges (ALAH), membre de l'alliance soutenant Mirlande Manigat

Il se prononce en faveur du respect du vote majoritaire, nonobstant son choix personnel de la candidate du RDNP

Le président de l'Alliance pour l'Avancement d'Haïti (ALAH), Me Reynold Georges, membre de la campagne de la candidate à la présidence du Rassemblement des Démocrates Nationaux Progressistes haïtiens (RDNP), Mirlande Hyppolite Manigat, a comme pris ses distances avec cette dernière samedi en déclarant de façon à peine voilée que ce serait son rival, Michel Martelly (Repons Peyizan), qui a remporté la présidentielle.

Intervenant samedi sur les ondes de Radio Kiskeya, Me Georges a laissé entendre que le président Préval agit en faveur de l'un des deux candidats à la présidence qui ne serait en aucun cas Michel Martelly vu son aversion avérée pour ce dernier. Il dit avoir en ce sens appris que Préval ne serait pas prêt à lui passer l'écharpe présidentielle.

Interrogé sur son appartenance à l'alliance soutenant la candidate du RDNP au moment où il tient pareils propos, Me Georges s'est défendu d'être toujours du côté de la vérité et de n'avoir jamais été l'homme de qui que ce soit. « C'est le candidat qui a bénéficié du plus grand nombre de suffrages qui mérite d'être proclamé vainqueur même si je n'ai pas voté pour le candidat en question. Seul le candidat en faveur de qui des magouilles son entreprises peut ne pas être de cet avis », a-t-il ajouté.

Me Reynold Georges a enfin déclaré être en convalescence après un accident et n'avoir de ce fait aucun contact avec l'équipe Manigat depuis environ 3 semaines. Il reproche cependant implicitement à ses collègues du camp Manigat de ne l'avoir pas visité et de ne s'être pas informés de son état de santé.

Réagissant aux propos du responsable de l'ALAH relatifs à d'éventuelles magouilles de Préval en faveur de Mme Manigat, le sénateur Youri Latortue, membre du Collectif pour le Renouveau d'Haïti (COREH) qui soutient également la candidate du RDNP, a déclaré que Me Georges porte l'entière responsabilité de ses déclarations. Le parlementaire précise toutefois que les alliés de Mme Manigat sont des démocrates qui n'ont rien à voir avec des manœuvres illicites et qui ne font que défendre le vote de leur candidate. Il réfute de façon catégorique l'insinuation relative à l'éventuel support du chef de l'Etat à Mirlande Manigat.

Alors que les opérations de décompte se poursuivent au Centre de Tabulation des Votes (CTV) les rumeurs les plus contradictoires circulent sur la victoire de l'un ou de l'autre candidat à la présidence et sur des manœuvres prétendument orchestrées par le pouvoir en vue de faciliter la victoire de l'un d'entre eux.

Le Conseil Electoral Provisoire (CEP) doit publier le 31 mars prochain des résultats préliminaires du scrutin législatif et présidentiel du dimanche 20 mars dernier. [jmd/Radio Kiskeya]

Aucun commentaire: